• soleil de minuit, un orignal au bord de la route
  • soleil de minuit en norvège, vue sur les fjords
  • soleil de minuit, vue des montagnes enneigées
  • road trip sous le soleil de minuit
  • soleil de minuit, contraste des couleurs
  • Rennes au bord de la route en norvège
  • soleil de minuit, rencontre avec des rennes.
  • soleil de minuit, neige et herbe verte.
Premier de trois articles sur le soleil de minuit norvégien.

Voici un medley de petites aventures, à la découverte de la richesse des paysages Norvégiens au beau milieu du soleil de minuit. Ces anecdotes de voyage vous permettront d’en savoir un peu plus sur l’ambiance qui règne dans les pays nordiques en été.

2. Aventures nocturnes: La cabane norvégienne

3. Mésaventures en bateau sous le soleil de minuit

notre choix musical
pour cet article
http://8tracks.com/lightbeacons/road-trip/player_v3_universal

2014 Canadian Weblog Awards winner
NOS AVENTURES EN LIVE
VIA FACEBOOK
LIKE NOTRE FAN PAGE
Introduction au soleil de minuit

L’avantage quand on est en été dans le grand nord, c’est que le soleil ne se couche jamais. Dès les premiers instants, on a l’impression d’être dans une même longue et interminable journée, entrecoupée de siestes. On se croit presque dans un monde parallèle, tellement l’effet est surprenant. Et ce, sans même parler de la danse constante de la lumière et du paysage gargantuesque des sommets enneigés et des vallées verdoyantes. Le wild à l’état brut, la nature avec ses plus beaux atouts, le soleil de minuit a de quoi vous surprendre en Norvège. 

 deco_orignal

L’été dans le Nordland Norvégien = Soleil de minuit et Roadtrip 

 

Rouler sans fin, sous le soleil de minuit

Allez! Ce soir, on le fait. C’est parti.

Il est 23h. On prend les clefs de la voiture et on sort doucement de la maison. Direction Nesna, à quelques kilomètres, afin d’explorer les environs et capturer la lumière unique du soleil de minuit. La route est sinueuse et nous offre une vue prenante sur le fjord Sjona. La musique de l’iPhone à fond dans les oreilles, au volant d’une vieille Volks toute décrépie, on se fait plaisir à prendre toutes les petites routes parallèles qui débouchent sur tout et rien. Cul de sac, petite marina ou énormes maisons pour gens privilégiées, ces détours nous offrent une vue singulière sur les fjords, les montagnes et le soleil de minuit qui s’exprime de tout son long.

Nous sommes fin mai et les sommets des montagnes sont encore enneigés. Autour de nous, quelques petits tas de neige entremêlés de verdure. De colline en colline, on passe rapidement d’un climat à un autre. Le soleil descend doucement sur l’horizon et le ciel continue son changement de couleur. La lumière est plus basse et l’eau des fjords paisibles paraît figée dans la glace. Le contraste entre le blanc des montagnes et le vert de l’herbe est surprenant. On n’a pas l’habitude de voir une herbe si verte avec un paysage de montagne d’hiver. On roulait encore dans la neige quelques minutes plus tôt et nous voilà maintenant dans une prairie luxuriante. Le paysage nous surprend à chaque tournant. Partout, on aperçoit de petites maisons rouges à flanc de montagnes avec vue sur les fjords. La palette de couleur s’agrandit et nous offre le classique norvégien par excellence. Ces maisons peintes de teintes pastels ou de rouges vifs et éclatants, toutes de bois, créent de jolies tâches de couleurs harmonisées à l’environnement naturel.

À la sortie d’un des nombreux tunnels, sans avertir, une horde de rennes nous font la surprise de traverser la route à quelques mètres de nous. Sans gène, ni peur, ils gambadent et s’en vont brouter l’herbe de l’autre côté de la route. 

À ce qu’on nous a dit, les rennes ont un droit d’accès prioritaire sur tout le territoire du Nord. Ils vont et viennent où bon leur semble. Si l’herbe semble plus alléchante chez Bjorn, il ne se priveront pas. Et Bjorn n’a rien à dire. La priorité à la nature, l’homme doit s’y adapter et non l’inverse. La Norvège nous fascine.

deco_vw

La route continue encore et encore, à travers ces labyrinthes de fjords, mais nous décidons de faire demi-tour. Quelques instants après avoir rebroussé chemin, au bord de la route, on aperçoit deux grands animaux bruns qui broutent à leur aise. Mais qu’est-ce que c’était? Demi-tour, la curiosité l’emporte. Les bêtes sont trop énormes pour ne pas faire le détour. Le moteur arrêté, on sort de la voiture et on marche dans leur direction. Ce sont deux grands orignaux qui nous regardent curieusement. Le temps se fige, la scène s’impose, les secondes prennent places et on s’abreuve de la pureté de ce moment. Puis, entre deux battements de cils, nos deux compagnons s’effacent rapidement vers l’horizon. Notre courte rencontre, avec cet animal majestueux, termine en beauté notre excursion nocturne. 

Le jour se lève. Il est 3h du matin. Il est temps de rentrer chez nos hôtes, pour un repos bien mérité.

 

La suite des aventures très bientôt
avec la 2e partie : cabane dans les montagnes...

Ne manque pas ça…

soleil de minuit, neige et herbe verte.
↪ Contraste des couleurs près de Nesna

soleil de minuit, rencontre avec des rennes.
↪ Rencontre avec des rennes

soleil de minuit en norvège, vue sur les fjords
↪Vue sur le fjord près de Nesna

Cet article t'a plu?

ABONNE-TOI


& reçois chaque mois les nouveaux articles, des updates de voyage, du contenu inédit etc...

contenu similaire qui pourrait t'intéresser...

Pour les commentaires, veuillez passer votre doigt/souris ici...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This