• Santo Vine et son coucher de soleil magnifique arrosé de sa dégustation de vins locaux
  • On peut y admirer les couleurs du coucher de soleil
  • Sortie en quad pour explorer Santorini, Cyclades
  • Village d'Oia à Santorini et ses ruelles pavées
  • Planification de notre prochaine destination, Athène en Grèce
  • Bonne bière fraîche la Mythos reste classique et bien répandue
  • Les nombreux chats de lîle de Santorini
  • Un bon calamari pour profiter de la farniente de Santorini
  • Les nombreuses ruelles de Santorini
  • Tout de blanc et de pureté, il est agréable de profiter du beau temps à Santorini
  • Les fameuses portes de l'île de Santorini
  • Maisons blanches et toits bleus, le classique de Santorini
  • L'île de Santorini est magnifique par la pureté de ses lieux
  • A chaque coin de ruelle, on découvre un endroit où il serait bon de s'y poser. Merci Santorini!
  • L'omnipésence du blanc à Santorini
  • A flanc de montagne, les petites maisons blanches de Santorini
  • Couleurs pastels lors d'un coucher de soleil à Santorini
  • Magnifique vue de Santorini et de ses fameux couchers de soleil
3 trucs pour réussir sa salade grecque

• coupez vos légumes (tomates, concombre, oignon rouge, olives noirs) et fromage fêta en gros morceaux (autant que possible).

• laissez-les s’égoutter dans une passoire pendant 30 minutes.

• mélangez avec l’huile d’olive, sel et origan, à la dernière seconde avant de servir.

notre choix musical
pour cet article
http://8tracks.com/kaykayxo/sunshine-on-a-cloudy-day/player_v3_universal

2014 Canadian Weblog Awards winner
NOS AVENTURES EN LIVE
VIA FACEBOOK
LIKE NOTRE FAN PAGE
Les city-trip c’est bien.
Mais un island-trip c’est mieux !

Quand le soleil nous manque, qu’on ne supporte plus le froid et le mauvais temps, qu’on a le goût d’une bonne salade avec du fromage fêta et qu’étrangement le mot moussaka nous fait sourire, rien de tel qu’un séjour soudain et reposant dans un classique des Cyclades en Grèce. Bienvenue à Santorini!

 deco_grecSolo

Santorini en 5 temps

Grâce aux conseils furtifs, mais avisés d’une vendeuse/conseillère de l’aéroport, on a décidé de commencer notre périple par un logement abordable à Périvolos, petite station balnéaire à côté de Périssa. On y trouve tout ce qu’il nous faut: des bars, restaurants, boutiques et une belle plage de sable noir.

Go!

 

Nous avons donc logé dans une charmante petite pension appelée Rooms Mary. 18Euro par personne. Propre, mignon, sympa, avec piscine et balcon. Nikos, le propriétaire, et sa femme ont été très aidant et nous ont judicieusement conseillés durant notre séjour. Ils nous ont réservé des quads (4-roues) et recommandé des activités, qui en effet, étaient à ne pas manquer. Simple, plaisant, familiale, cette adresse est à recommander.

 

Jour 1. Apéro & coucher de soleil

On commence doucement par la découverte des environs et de la plage de sable noir à Périvolos. Organisation des activités des prochains jours et repérage des lieux importants. Puis en soirée, hop! dans le bus pour tester les vins locaux. Petite dégustation de vin avec vue sur le coucher de soleil à Santo Vine, coopérative viticole. On peut y gouter différents vins locaux accompagnés de petits tapas mezzés. (fromage, olive, purée de tomate et crouton)

Dégustations de Santo Winery, Santorini

Différentes formules s’offrent à nous :  au verre (1euro/verre), 6 verres + mezzés (11euro) ou 12 verres + mezzés (17euro). Certains choisissent l’option ivrogne tandis que d’autres partagent cette orgie de bonnes choses à deux. 

 

Le vin de Santorini est reconnu pour être liquoreux et ambré. Le plus répandu est le tuscan sweet wine nommé Vin Santo. Ils font une grande partie de leur vin à partir de ce sun-dry grape (raisin séché au soleil) qui s’avère très sucré, proche d’un porto. Une particularité du vin d’ici, c’est qu’en raison du vent et du climat sec, les vignerons doivent creuser un trou dans la terre pour y enterrer le pied de la vigne. 

La vue y est vraiment magnifique, l’ambiance conviviale et le coucher de soleil n’en fini plus d’être plus incroyable que la seconde précédente. Pour commencer une soirée et des vacances en beauté, c’est l’idéal! Pour les courageux ou ceux qui tiennent encore debout, direction Fira, également appelé Thira, ville principale de l’île de Santorini pour y manger une bonne gelato (glace) et y boire un verre.

 deco_hypocrates

Jour 2. Volcan, bateau, plage & farniente

Pour découvrir l’île de Néa Kaméni, le seul moyen abordable est une journée toute organisée à 20euro, au départ à 10h et retour 18h30. Sans tracas, on se laisse porter dans le rythme touristique tout inclus. On débute par un trajet en bateau jusqu’à l’île Néa Kaméni, issue de l’irruption volcanique de 1573 et son escalade sous le soleil qui tape dur. Le tout suivi d’une baignade dans les eaux sulfureuses de la baie de Paléa Kaméni. L’eau peut y monter à une température de 35°C, vous laisser surpris par sa forte odeur nauséabonde et surtout tacher votre maillot en quelques secondes à cause de sa forte présence en souffre. Mais bon, l’exercice en vaut le détour (il faut s’y rendre à la nage). Puis, arrêt prévu sur l’île de Thirasia, pour une pause lunch et baignade, avant de rentrer au port. Le retour se fait avec une petite boucle pour admirer la belle ville de Oia et son coucher de soleil typique Santorini.

 

Jour 3. Quads, bouffe & bières grecques

Aujourd’hui, on décide de se perdre sur Santorini à la découverte de petits villages perchés, sur nos quads (4-roues) féroces et limités à moins de 40km/h. La location revient à environ 15euro par personne, plus l’essence à 5euro pour la journée. À deux sur la monture, en oubliant le confort et la diminution de vitesse, ça ne revient pas trop chère payé et offre la liberté d’aller où bon nous semble.

Première destination, Imerovigli sur les hauteurs de Fira. Beau petit village qui est malheureusement constitué essentiellement d’hôtel de luxe. Trop privé et exclusif pour nous, on prend la direction de Karterados pour finalement trouver notre bonheur dans la sympathique Taverna Panos. Tenue par une allemande mariée à un pêcheur grec, nous y avons dégusté un tout plein de classiques grecques. Salade maison (leur salade grecque), olive, purée d’aubergine, moussaka, yaourt grec et poisson fraichement pêché.

Voulant toujours tester de nouvelles spécialités locales, Max tente la bière brassée à Santorini, la Yellow Donkey. Rude au goût, elle reste structurée et rafraichissante, parfaite pour les grandes journées ensoleillées. La propriétaire nous apprend qu’elle provient d’une micro-brasserie locale qui est à cinq minutes du restaurant. On se doit de la visiter…!

deco_yellowDonkey

Micro-brasserie grecque Yellow Donkey

Accueillis par une gentille dame suisse cette fois-ci, on goûte aux trois différentes cuvées. La yellow est la plus douce et plus accessible, ensuite vient la red qui a déjà plus le goûts définis et particuliers, tandis que, pour finir, la grey est très forte en houblon et démontre une saveur bien rustique. On y apprend que Santorini, ayant un gros problème pour l’approvisionnement en eau potable (on ne boit que de l’eau en bouteille ici), les maîtres brasseurs utilisent de l’eau de pluie filtrée pour la fabrication de leur bière.

Achat de quelques bouteilles obligées pour l’apéro du soir, nous revoilà repartit sur la route, vers les hauteurs du village de Pirgos. Magnifique avec ses petites ruelles tortueuses et tous ses petits escaliers, il y fait cependant une chaleur insoutenable et du coup on n’y croise pas un chat. On fera comme tout le monde, retour devancé à l’hôtel pour y plonger dans la piscine, se rafraîchir et se reposer avec une bonne bière froide. 

De retour à Périvolos, en soirée, Tripadvisor nous renseigne que le restaurant Tranquillo vaut vraiment la peine et qu’il se trouve tout près de l’hôtel. Et on n’a pas été déçu! Dans un style un peu alternatif, bio et fair trade, ils proposent de délicieuses salades, des wraps et des plats traditionnels. Le tout réalisés avec des produits qui se veulent les plus locaux possibles. Un joueur de flûte et son acolyte au tam-tam (percussions) ont harmonisé notre repas et terminé en beauté cette dernière soirée dans le sud de l’île de Santorini.

 deco_duoGrec

Jour 4. Maisons blanches, petites ruelles & toits bleus

Après une petite matinée playa avant de partir, direction du village typiquement grec d’Oia pour notre dernière nuit. Les logements y sont beaucoup plus chers, mais on réussit quand même à se dénicher un petit studio avec cuisine, mezzanine et terrasse pour 30euro par personne. Ça reste tout de même, que l’incontournable de l’île de Santorini, c’est le village d’Oia. 

Allez, on pète le budget!

Pour accéder à la vieille ville, on emprunte une rue piétonne de dalles en marbre blanc, longeant la falaise à quelques mètres. La vue sur les maisons troglodytes, accrochées à la roche, est saisissante. Ajoutez à tout ça, messieurs, le coucher de soleil qui offre des couleurs rose-orangé et une lumière tout simplement magnifique, et vous avez le setup idéal pour impressionner votre douce moitié avec une soirée romantique.

On se balade dans la ruelle et on joue aux touristes. Petites boutiques luxueuses, bijouteries, galerie d’art, vêtements, chaussures, il y en a pour tous les goûts. Au bout de la promenade, on arrive sur un petit promontoire d’anciennes ruines aux allures plus rustiques. La vue sur le village est grandiose. Les beaux petits toits bleus, les vieux moulins et les maisons blanches ou de couleurs pastels, sont superbes et combles à merveille notre soif de clichés grecs. On le répète, Oia à Santorini, c’est à voir. Mais en dehors du coucher de soleil, de l’unicité de la lumière, des boutiques, des restos et de l’ambiance, il n’y a pas grand-chose d’autres à faire. Une seule journée complète (de jour, de soir et de nuit) , c’est suffisant pour nous!

 

Jour 5. Plage, ânes & escaliers

Jour de départ, à la recherche d’une plage pour se rafraichir, on décide de descendre les 200 marches de l’escalier menant au petit port d’Ammoudi. Il n’y a pas vraiment de plage, mais pleins de rochers desquels on peut sauter pour nager dans l’eau claire. Le retour dans les hauteurs du village est moins facile, car il faut, hélas, remonter les nombreuses marches. Pour les plus fatigués ou les moins motivés, au coût de 5euro, un âne s’occupera de vous prendre sur son dos jusqu’en haut.

 deco_fullGreek

Conclusions sur Santorini

• Les Grecs sont forts sympathiques et avec quelques mots dans leur langue, les sourires se délient très rapidement. Un petit efkaristo (merci) et kalimera (bonjour) et tout est plus facile d’un seul coup.

 

• Santorini c’est le havre du tourisme, on y retrouve par exemple une multitude de travailleurs étrangers (on a rencontré une allemande, une suisse, un roumain, une tchèque et j’en passe…). Ça reste un peu dommage, car on n’a pas l’impression que cette île est vraiment habitée par des locaux. Tout y est fait pour les touristes et leur devise étrangère.

 

• Pour les classiques culinaires, vous serez plus que satisfait. Vous pourrez facilement et à bas prix, vous empiffrer de salades grecques, de calamars frits et de poissons frais. Le tout, à répéter le plus souvent que possible. À un tel point, qu’on a même inventé un nouveau repas, situé entre le déjeuner et l’apéro, tellement l’appétit ne voulait pas prendre congé!

 στην υγεία σας!
(à votre santé!)

 

Cet article t'a plu?

ABONNE-TOI


& reçois chaque mois les nouveaux articles, des updates de voyage, du contenu inédit etc...

Les bonnes adresses

Mary Rooms

Hotel | 18€/pers | ♥♥♥
Tel : 22860 82246 |  roomsmary-perivolos.com

Simple, sympathique et familial, piscine, balcon et endroits communs sympas. Niko et sa femme s’occuperont de bien vous guider à travers les bons plans de Santorini.

Santo Vine

Restaurant | 1 à 17€ | ♥♥♥♥♥
Tel : 2286 028058 | santowines.gr 

Arrivez tôt, une heure avant le coucher de soleil, si vous désirez avoir des places assises. C’est un incontournable de Santorini. La vue sur l’île et le coucher de soleil sont incroyables.

Taverna Panos

Restaurant | 7 à 15€ | ♥♥♥♥
Tel : voir sur place |  voir les reviews

Au bord de l’eau, la nourriture est simple, mais efficace. Ambiance champêtre. Difficile à trouver sans moyen de transport.

Tranquilo

Restaurant | 9 à 15€ | ♥♥♥♥♥
Tel : 2286085230  |  voir les reviews

Cuisine bio et locale. Ambiance géniale et souvent accompagné de performance musicale. Beach front sur la plage de sable noir de Périssa.

contenu similaire qui pourrait t'intéresser...

Pour les commentaires, veuillez passer votre doigt/souris ici...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This