• La gamme de produit du Ricaneux
  • Le belle équipe
  • Le ricaneux
  • Bouteilles prêtes à être étiquetées
  • Max au travail
  • Alizé au travail
  • Framboises prêtes à être pressées
  • Max au boulot sur le tracteur
  • Le ricaneux
Alcools de petits fruits

Les alcools de petits fruits sont assez populaires au Québec. Sous forme de vin, de liqueur, de crème, de mistelle ou de boisson apéritive, les québécois rivalisent de créativité pour nous offrir un large gamme de choix.

Les vins de petits fruits les plus connus sont faits à base de myrtilles (bleuets), cassis, framboises ou fraises. 

notre choix musical
pour cet article
http://8tracks.com/pippatb/better-together/player_v3_universal

2014 Canadian Weblog Awards winner
NOS AVENTURES EN LIVE
VIA FACEBOOK
LIKE NOTRE FAN PAGE

Premier producteur: Vin de myrtilles, de framboises, de fraises et j’en passe

Le bonheur de ce mois pleins de saveurs commence par une dégustation d’alcool de petits fruits à St-Charles-de-Bellechasse, dans la région de Québec.

Bienvenue au Ricaneux !

 

Le quotidien des producteurs québécois

Première famille, première destination pour notre projet à la rencontre des producteurs québécois. Nathalie Mc Isaac est propriétaire du Ricaneux, entreprise de fabrication de vin de petits fruits à Saint-Charles-de-Bellechasse. Dès les premiers instants, le courant entre nous passe très bien. Elle nous accueille chaleureusement dans sa voiture accompagnée de ces deux fils âgé de 10 et 13 ans.

La maison ancestrale est tout en bois, le sol craque joliment à nos oreilles. On est en octobre mais il y fait bien chaud. Le vieux poêle en fonte a chauffé toute la journée. Ca sent bon la bonne bouffe. Un goulache préparé la veille a eu le temps de bien mijoter et d’embaumer la pièce. La maison s’articule autour de la cuisine. Un ilot central désaxé est placé en diagonal dans la pièce. On s’y sent bien. Il y a pleins d’affaires un peu partout, c’est une maison vivante et chaleureuse.

Ce sera un retour à la vie de la ferme. Préparer les champs pour l’hiver, fendre le bois de chauffage et cuisiner des mets typiques au bon vieux poêle Bélanger. Un retour à la lenteur, au calme et à l’air frais. Se préparer à passer les rigueurs du froid québécois, bien emmitouflée dans une maison qui sent le bois et qui revit sous nos pas. Tout ça, arrosé d’alcool de petits fruits d’inspiration familiale Scottish de la souche des Mc Isaac.

Tout juste nos affaires déposées dans la chambre, elle nous invite à prendre l’apéro. Directement très à l’aise, on commence à poser nos questions. D’où vient l’idée du vin de fruit ? Quel âge à l’entreprise ? Quel est ton parcours ? Nathalie se prête au jeu et nous répond ouvertement.

deco_poireaux

 

De père en filles: un peu d’histoire sur le Ricaneux

En fait, l’alcool de petits fruits c’est avant tout une tradition de «bonnes femmes». À ce qu’on dit, elles le préfèrent parce qu’il est évidemment plus sucré. Aussi loin qu’elle se souvienne, Nathalie Mc Isaac et sa famille, notre hôte et fière productrice, ont toujours fabriqué leur propre alcool de façon artisanale. C’est dans les habitudes familiales. Que ce soit à base de pissenlit ou de verveine, ils expérimentaient chaque année différentes saveurs.

Malgré tout, l’activité principale de la famille Mc Isaac restait la culture de framboises et de poireaux. Mais une année, où la récolte de framboise fût plus que fructueuse, Jacques, le père, décida d’en faire du vin. Avec sa femme Mado, ils le font goûter aux voisinages et le succès est immédiat. Saveurs nouvelles et appréciées, le produit obtient rapidement un très fort succès.

Et le Ricaneux dans tout ça!? Il faut avoir quelques verres dans le nez pour comprendre. Ici, on savoure les bons moments, les fous rires et la bonne compagnie. Que de saveurs, que de subtilités, que de surprises entassées dans ces tous petits fruits.

faire du stop au quebec

Nathalie me raconte comment, au début, à toutes heures du jour et de la nuit, des voisins venaient sonner à leur porte pour acheter du vin, car les magasins des alentours étaient fermés. De plus en plus, la vente de vin devenant plus rentable que leur production agricole. Le couple décida donc de se consacrer à l’élaboration du vin de petits fruits à pleins temps. On est en 1988 et ils sont les deuxièmes à obtenir un permis de producteur artisan émis au Canada. Jacques à l’élaboration et Mado à la vente, l’équipe est prête pour l’aventure. Leur deux filles sont également là pour les aider, Dominique d’abord et Nathalie par la suite. C’est une tradition familiale savoureuse qui dure maintenant depuis 20 ans.

Aujourd’hui, l’entreprise compte plusieurs employés. Des saisonniers pour le travail agricole ou des permanents à la transformation à l’année longue, l’équipe travaille dans une ambiance amicale. Lors de notre séjour, nous avons eu la chance de mettre la main à la pâte et côtoyer cet esprit festif. Nous avons pu participer à la première étape de l’élaboration d’un vin de framboise. Relativement simple quand on sait quoi faire, il faut déverser les framboises, rajouter de l’eau, du sucre et mélanger tout doucement, tout en écoutant les nombreuses histoires de nos compagnons de travail. Linda et Sylvie ont pris le temps de nous montrer les différentes étapes et de répondre à toutes nos questions de novices. Mettre en bouteille, placer des étiquettes, ici tout est fait sur place et à la main. On a même eu droit à une belle dégustation officielle.

Nos préférés restent les produits fars, le Ricaneux (vin de fraise et de framboise vieillit en barrique) et Portageur (vin fraise et framboise, sureau, amonia, sirop d’érable et alcool). C’est un genre de porto, moins fort, mais tout en finesse bien meilleur. Ils ont également tout une ribambelle de crèmes, de rosé et d’autre variété de vins. Léger, subtile et rafraîchissant, leur gamme de produits est idéale pour la saison de l’apéro en terrasses. Pour vous messieurs qui croyiez qu’un vin de fruit c’est trop sucré, on vous conseille le Ricaneux vieille cuvée


Le futur du Ricaneux

Précurseur dans leur domaine, la concurrence sur le marché du vin liquoreux est maintenant fortement présente. Nathalie vise aujourd’hui la SAQ (société des alcools du Québec), elle aimerait y vendre certains produits pour avoir une meilleure visibilité sur le marché, ce qui impliquerait un plus grande rentabilité. L’idée est bonne, mais la réalité en est tout autre. La régie des alcools est très règlementée et il faut passer à travers de lourdes restrictions administratives. L’entreprise familiale arrive à un point tournant. Est-ce que ça vaut le coup de se lancer dans cette montagne de bureaucraties pour réussir à vivre de sa passion? Ont-ils vraiment besoins d’être commercialisés à grande échelle? Pourront-ils garder leur image familiale et ses valeurs?

 

Toutes ces questions sont des priorités quand on pense étendre sa commercialisation. Est-ce que le plaisir de faire un produit artisanale soi-même de A à Z restera malgré les fortes contraintes des distributeurs? Vouloir s’étendre quitte à devoir peut-être renoncer ou modifier certain produits ou rester petit et garder entièrement le plein contrôle de sa production. Ça reste une chance de pouvoir se poser ces questions, mais il faut bien se rendre compte des conséquences et du changement qu’il apportera à l’image de l’entreprise.

 

le ricaneux, vin de fruits

 

Le vin de fruit: choix estival idéal pour la terrasse

Le vin de petits fruits reste un produit assez marginal. Pourtant, il s’apprête parfaitement à toute occasion estivale. Par exemple, une bonne sangria bien fraîche réinventée au vin de petit fruits fera certainement fureur pour une soirée entre amis. Ou encore un magret de canard avec une sauce aux oignons déglacée au vin de fraise et framboise (le Portageur) ne vous met-il pas l’eau à la bouche? Que dire d’un festin de cailles marinées au Ricaneux vieille cuvée et grillés sur le BBQ, le tout servis sur un lit de risotto à la tapenade de champignons sauvages. La liste des saveurs est longue et surtout très originales.

Osez la différence!

 

Qu’est-ce que le Québec nous cache de bon
au prochain détour?

Dormir dans un tipi en Gaspésie

 

Max au travail
↪ Max à la tâche pour la cuvée du vin de framboise

Le belle équipe
↪ La belle équipe du Ricaneux à St-Charles-de-Bellechasse, Québec 

Cet article t'a plu?

ABONNE-TOI


& reçois chaque mois les nouveaux articles, des updates de voyage, du contenu inédit etc...

Cocktail d'Été Recommandé
Sangria du Ricaneux
Pour 16 pers
Imprimer
Prepa
2 min
Total
3 min
Prepa
2 min
Total
3 min
Ingredients
  1. 1 bouteille de Ricaneux Apéritif (vin de fraise/framboise 750ml)
  2. 1 litre de jus d'orange
  3. 1 litre de jus de canneberge
  4. 1 bâton de cannelle
  5. quelques quartiers de pomme
  6. clous de girofe
Instructions
  1. Mélangez tous les ingrédients dans une cuve remplit de glaçons.
  2. Servir très frais.
  3. Pour la déco, ajouter des petits fruits congelés sur le dessus.
Détour Local http://detourlocal.com/

contenu similaire qui pourrait t'intéresser...

Pour les commentaires, veuillez passer votre doigt/souris ici...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This