• La plage de Samara sur la côte Pacifique
  • Les palmiers bordant la plage Samara
  • Un mojito livré sur la plage c'est toujours agréable
  • Un paresseux dans le parc de Manuel Antonio
  • Les excursions à la baleine à Uvita
  • L'arrivée massive des tortues à Ostonial
  • L'emblème du Costa Rica
  • Pont suspendu dans le parc de l'Observatory Lodge tout près d'Arenal
  • La mangrove et ses crocodiles
  • Une des nombreuses chutes d'eau du Costa Rica
  • Petit village typique tout près de Alajuela
"Pura Vida"

Les Ticos (le surnom donné aux gens du Costa Rica) sont très friands de cette petite phrase voulant dire un peu tout, dans un sens positif.

Allant du «pas de problème» en passant par le «bienvenue» ou encore le «merci», vous entendrez cette expression mainte et mainte fois durant votre voyage.

Voyager moins cher
  • Voyager hors saison: d'avril à novembre, c'est la saison des pluies (saison verte, comme l'appelle les Ticos)
  • Manger local dans les «sodas», petit resto familial
  • Prenez les bus locaux pour vous déplacer (assez régulier et confortable)
notre choix musical
pour cet article
http://8tracks.com/1hundredcountries/5-costa-rica/player_v3_universal

2014 Canadian Weblog Awards winner
NOS AVENTURES EN LIVE
VIA FACEBOOK
LIKE NOTRE FAN PAGE
Pour les amoureux de la nature et des animaux, le Costa Rica est le pays à ne pas manquer. 

 

 deco_coupdecoeur

La Costa Rica, une diversité naturelle incroyable

Dès que l’on s’éloigne de la capitale, San José, et qu’on s’enfonce un peu plus loin dans les différents recoins du pays, on entre en contact avec une faune et une flore incroyable.

Des singes hurleurs vous réveilleront le matin par leurs cris de dinosaures (vous serez étonnés qu’un si petit singe puisse faire autant de bruit !!) pendant qu’un sage paresseux se reposera dans un arbre à quelques mètres de votre chambre. Au cours de balades, vous aurez l’occasion de découvrir des insectes par millier et des oiseaux aux couleurs incroyables. Passez d’une plage de sable noir aux vagues agitées, idéales pour les surfeurs, à une zone volcanique dont l’odeur de souffre vous fera pétiller les narines.

De découverte en découverte, pas le temps de s’ennuyer au Costa Rica.

 

 deco_nordouest

❂ La partie nord-ouest du Costa Rica

treks & volcans

Pour les amateurs de randonnées, parfois ardues, parfois balades, à la recherche des bains de boues et de rivières de soufre perdues au milieu de la forêt dense, le Nord-ouest vous attend. Cette région est idéale pour vous remplir les poumons d’air pur et pour dépenser votre sur-trop d’énergie dans les bois.

Les bons plans

1. La pierre angulaire de la région est le Parc national du volcan Arenal à La Fortuna. La vue sur le volcan Arenal depuis l’Obersvatory Lodge, par temps dégagé, est magnifique. Pour les plus motivés, le trek du mont Cerro Chato vous fera suer par son ascension, ce qu’hélas le volcan Arenal ne permet pas. Attention, le Cerro Chato est très corsé comme parcours, mais la baignade à la fin en vaut le détour. Pour ceux qui recherchent le repos, en fin de journée, un petit tour par les sources chaudes naturelles détendra les plus tendus d’entre vous.

 

2. Le discret Parc national du volcan Tenorio à Bijagua. Balade sympathique qui longe le rio Celeste, où Dieu aurait trempé ses pinceaux après avoir peint le ciel, une rivière aux eaux turquoise et une belle cascade. Souvent en dehors des circuits proposés par les agences, c’est une option intéressante pour votre parcours.

 

3. L’enfumé volcan Rincon de la Vieja. Endroit idéal pour se perdre dans les bois, dans les sentiers jusqu’à la cime des arbres, grâce aux nombreuses ziplines, tout en explorant les chutes d’eau, les sources chaudes et la nature luxuriante.

 

4. La réserve biologique (mais toutefois hyper touristique) de Monteverde à Santa Elena. Forêt de nuage, ziplines, ponts suspendus, ce sont les alpes du Costa Rica. Vous en aurez pour tous les goûts et tous les budgets, mais l’engouement ultra-touristique ne peut pas plaire à tout le monde. 

 

Bon à savoir : Dans la région du Nord-Ouest, il peut faire assez froid, lorsque l’on monte en altitude. Surtout durant la saison verte (saison des pluies), le temps est très incertain et très pluvieux. Pensez à prendre des vêtements pour la pluie et qui tiennent au chaud. 

 deco_nicoya

❂ La péninsule de Nicoya

surf, plages & plongée

Si vous aimez tout ce qui est aquatique, les gros vélos banane avec la planche de surf sur le côté, les petits bronzés bouclés-musclés aux «marcels» colorés ou les petites bronzées dénudées sur la plage qui se contorsionnent en yoga-master, les noix de coco fraîches sur les bords de route, les petits sodas sympathiques de bords de plage, l’ambiance festive le soir et le farniente le jour, c’est par ici. Vous êtes au bon endroit. Surf, plongée sous-marine, tortues et plage à perte de vue sont au menu.

Parcours de plage

1. Le plage de El Coco: Hélas, très américanisé, ce petit village au bord de mer permet toutefois de faire de la plongée sous-marine, de faire la fête intense jusqu’aux petites heures du matin et propose quelques très belles plages comme celle d’Ocotal, Hermosa et la moins connue et la plus dure d’accès, mais la plus belle, celle de Penca. Vous vous y sentirez comme sur une île déserte.

 

2. Un immanquable, durant la saison de ponte, c’est le Refuge national de la faune d’Ostional. Voir l’arrivée massive des tortues venues pondre leurs oeufs sur leur plage de naissance est un moment unique et magique. Il y a très peu d’endroit sur terre qui permettent encore d’assister, avec une telle proximité, à ce spectacle de la nature très émouvant.

 

3. La très belle plage de Samara. Une plage magnifique idéale pour prendre des cours de surf, manger vegan et faire du yoga. 

 

4. La plage sauvage de Santa Teresa. D’une longueur interminable, cette plage est bordée de palmiers et de buissons sauvages, aucun commerce n’ose venir gâcher la vue si unique. Le paradis des surfeurs, nous l’avons particulièrement appréciée pour son coucher de soleil accompagné de petit mojito sur la plage fait par une voyageuse-vagabondeuse qui a trouvé le bon filon.

 

5. Le village des hippies à Montezuma est un petit hameau au bord d’une plage sympathique. Pleins de voyageurs types backpackers (sac à dos), des vendeurs de bijoux, des cracheurs de feu et des bons petits restos. Ce coin est idéal pour se reposer quelques jours dans une ambiance alternative.

 

 deco_pacifique

❂ La côte pacifique centrale du Costa Rica

animaux & nature

Pour remplir son appareil photo d’animaux de toute sorte et faire faire des wow! ooohh! Trop mignon! à tous vos amis lors de votre retour, c’est par ici. En veux-tu, en voilà, en commençant par des baleines, des dauphins, des tortues, des paresseux jusqu’aux singes et des oiseaux en tout genres. Bref, quasi toute la diversité de la faune du Costa Rica se retrouve dans cette région unique.

Les bons endroits

1. Très populaire, le parc national Manuel Antonio à Quepos permet de voir des colonies de singes, des paresseux, des perroquets et autres insectes et amphibiens. Malheureusement, vu sa popularité, les alentours sont maintenant envahis d’opportunistes essayant de se faire de l’argent sur le dos des touristes, en proposant tout et n’importe quoi. À peine arrivés dans la rue du parc, vous serez alpagués par une horde de gens («déguisés» en faux agent de parc) souhaitant vous vendre des entrées pour le parc, des places de parking et des tours guidés à prix «amigos». Pour l’entrée, un seul bureau fait la vente de billet (à la banque), les guides ne valent pas plus que 10$ / personne et pour la place de stationnement, le plus loin vous allez, le plus cher. Voilà, c’est dit.

 

2. Incontournable, le parc national Marine Ballena à Uvita est le point de départ pour un tour en bateau à la découverte des baleines et des dauphins. Nous avons eu la chance d’assister à un ballet interminable de mâles sautant en dehors de l’eau pour prouver leur virilité et leur droit de se reproduire avec une femelle nageant aux alentours. Magnifique, mais onéreux. Si vous aimez les mammifères marins, il ne faut toutefois pas rater ça. Avant, demandez à votre hôtel si vous êtes bien en saison. Ça met les chances de votre côté.

 deco_caraibe

❂ La côte Caraïbe 

petit rum, peace & love

Eau turquoise, cocktails à la main, plages de sable blanc, à vous reposer au son de la musique des Caraïbes. Totalement différent de la côte Pacifique, il faut ici ralentir le tempo pour apprécier l’aspect paisible des environs. Vous êtes en vacances après tout.

La diversité de la côte

1. La zone marécageuse de Tortugero offre une autre facette à voir du Costa Rica. Avec sa mangrove, partez vous balader en bateau ou en kayak à la découverte des caïmans peuplant la rivière.

 

2. Le village de campagne de Cahuita, au bord de la mer des Caraïbes, petit havre de paix qui vous permet de partir en balade dans le parc national pour y débusquer singes et paresseux. Une belle après-midi en vélo est aussi possible, le long la côte tranquillement sous le chaud soleil du Costa Rica.

 

 deco_osa

❂ Péninsule d’Osa 

Forêt primaire et sauvage

Jungle et aventure, partez à la découverte du Costa Rica le mieux préservé. Très difficile d’accès, surtout en saison verte, les prix dans cette région font littéralement exploser votre budget. Et pour cause, on dit que les prix sont gonflés intentionnellement pour limiter le nombre de touristes et conserver l’héritage de la biosphère. Si votre intention première de venir au Costa Rica était de vous perdre dans la nature vierge, vous êtes au bon endroit. Sinon, il vaudrait mieux regarder d’autres alternatives pour ne pas revenir les poches vides à la maison.

Les bons plans

1. La vallée d’Osa Mountains. Petit village écolo, où il est possible de faire du volontariat dans une fermette bio à flanc de montagne et qui pratique intensivement la permaculture. Méconnue et absente des guides, cette région a un potentiel très intéressant et offre une belle escale avant d’entrer dans le Corcovado.

 

2. Le difficile d’accès, parc national du Corcovado. Pour ceux qui veulent vivre une vraie aventure, découvrez le Corcovado soit en balade, soit en trek de plusieurs jours accompagné de votre guide qui vous tracera un chemin à la machette dans une jungle primaire peuplée d’animaux sauvages bruyants.

 

Des articles détaillés suivront pour en savoir plus sur chacune des régions à voir du Costa Rica.

 

Pour bien préparer son voyage
Avant de partir au Costa Rica: Les bons à savoir

 

 1402_costarica_montezuma_santateresa_d7000132
↪ la plage de Samara et ses nombreux palmiers de bord de mer

1402_costarica_montezuma_santateresa_d7000030
↪ un petit mojito de coucher de soleil sur la plage, pourquoi pas !

_MAX2577
↪ un paresseux accroché à son arbre dans le parc de Manuel Antonio

_MAX1254
↪ l’emblématique grenouille du Costa Rica, beaucoup plus petite que vous ne l’imaginez 

_MAX1170
↪ les nombreux treks en forêt du Costa Rica avec plus d’un ponts suspendus 

Cet article t'a plu?

ABONNE-TOI


& reçois chaque mois les nouveaux articles, des updates de voyage, du contenu inédit etc...

contenu similaire qui pourrait t'intéresser...

Pour les commentaires, veuillez passer votre doigt/souris ici...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This