• Pour vivre dans un appart sur une île déserte, il faut de grande fenêtre et un ventilo
  • Piece of Cake, restaurant de Simpson Bay sur St-Maarten
  • Pâtisserie de Piece of Cake, style français
  • Anse Marcel au nord du côté français de Saint Martin
  • Coucher de soleil sur la plage de Simpson Bay
  • Saint Martin est reconnu pour son traffic légendaire dû à la levée des ponts
Augmenter son salaire

En 2013, le salaire minimum à Saint-Martin était de 7,96 NAF par heure, soit 4,42$USD par heure, soit 3,30€ par heure.

En détails, Marie a obtenu, en plus de son salaire, une commission à la vente et un repas offert durant son service. Ça permet de mettre un peu de beurre dans les épinards à la fin du mois.

Les atouts pour trouver un boulot
  • Parler plusieurs langues (correspondant à la majorité touristique du pays)
  • Avoir de l'expérience dans le domaine recherché
  • Être souriant et habillé conséquemment à l'entreprise
  • Être disponible pour des heures supplémentaires et des horaires changeants
  • Une connaissance, un ami ou un référence dans l'entreprise est votre meilleur atout
notre choix musical
pour cet article
http://8tracks.com/meghcraw/instrumentalisticness/player_v3_universal

2014 Canadian Weblog Awards winner
NOS AVENTURES EN LIVE
VIA FACEBOOK
LIKE NOTRE FAN PAGE

** Voici la suite des aventures de Marie et Pierre sur l’île de Saint-Martin.
Pour lire le début de leur histoire, de leur arrivée, jusqu’à leur recherche de travail, c’est par ici **

On se pose, on se repose. Ou pas.

 

Trouver un appartement

Le boulot enfin trouvé, Pierre au Tequila, barman dans un resto-bar mexicain, et moi, dans un petit snack français, il fallait se mettre à la recherche d’un appartement.

Après de nombreux coups de fil aux différentes annonces trouvées dans les journaux, on s’est rendu compte qu’il serait plus avantageux de trouver un autre couple avec qui partager un plus grand appartement confortable. Le tout pour un prix par personne plus raisonnable pour notre budget.

En postant des annonces en ligne, à la recherche d’une colocation à plusieurs, en quelques jours seulement, nous avons reçu plusieurs réponses (plus ou moins) positives. Dont un coup de fil, d’une Française qui cherche aussi un logement avec son copain. Parfait, on va pouvoir s’y mettre ensemble.

Après visites et mises au point pour que tout le monde soit content, on a déniché la perle rare. Un grand appart tout blanc, super lumineux avec deux chambres et deux salles de bains à deux minutes de la plage. Le prix est dans (la limite supérieure de) notre budget, soit 450$ par mois par personne. En prime, c’est dans le même quartier que nos boulots respectifs. Que demander de plus ? À ce moment, on pourrait croire qu’on pourrait enfin se reposer.

Il n’en est, hélas, rien de tel.

 

 

La réalité du travail : la routine nous rattrape

Nos salaires étant bas comparés au salaire minimum européen (environ 5$/h = 3,7€/h) et le loyer assez élevé, on a, tous les deux, demandé de faire le maximum d’heures possibles. Six jours par semaine, 9h par jour. Avec les pourboires, on devrait s’en sortir. Pas facile de se dire que chez nous, on aurait des meilleures conditions de travail et un meilleur salaire. Mais la vie sur une île paradisiaque et dans un pays chaud compte des avantages bien à elle.

3 raisons d’aimer vivre à Saint-Martin

 

1. Vivre à deux minutes d’une plage de sable blanc, ça n’a pas de prix. À peine sortis de la maison, on marche 2 minutes pour se trouver entourés de palmiers au bord d’un océan aux eaux turquoise. C’est le pied !

 

2. Vivre dans un lieu où les gens sont en vacances. La plupart de nos clients étaient toujours reposés, heureux d’être là et de bonne humeur. Le boulot, malgré les longues heures prend une dimension très conviviale.

 

3. Les weekends, on pouvait découvrir facilement d’autres coins de l’île et d’autres plages incroyables. On a aisément la possibilité d’aller en mer avec des amis qui possèdent un bateau. Soit pour un coucher de soleil, de la pêche en haute mer ou pour fêter l’annif d’un ami, la vie est agréable sur une île.

 

Voir les immanquables de Saint-Martin

 

S’adapter à un nouveau style de vie

On travaille tous les deux, dès les premiers jours, de l’après-midi jusqu’au soir. Il faut se mettre rapidement dans le rythme. Commencer à bosser vers 14-15h et finir vers 23h-minuit, c’est tout nouveau pour moi. Pas de pause au boulot, j’enchaîne les heures sans dire un mot. Un certain rythme se met en place, mais on ne l’aime pas nécessairement.

On se lève vers 10h, on fait les courses, on prépare le petit-déjeuner, on papote, on fait le plein d’internet et il est déjà temps de retourner bosser. Je finis de travailler en général vers 23h. Je rejoins souvent Pierre et j’attends qu’il ferme son bar en lisant un bouquin. Vers minuit – 1h du matin, on va parfois prendre un verre ou on rentre simplement à la maison, quand on est trop fatigués. On grignote, on discute, on se raconte la journée et il est déjà 3h du matin. Allez hop, au lit ! Et rebelote le lendemain matin.

 

 deco_paradise

Remettre nos valeurs en priorité

Après quelques mois, on s’est rendu compte qu’on n’avait pas encore pris le temps de découvrir toutes les richesses de l’île et ce qu’elle avait à nous offrir. Concilier le travail et le voyage n’est pas toujours facile. Quelles sont nos vraies priorités ? Travailler pour un salaire de misère à l’autre bout du monde, sans en profiter ?

NON !

 

Je ne peux pas me laisser embarquer dans un quotidien qui ne me plait pas. C’est bien pour ça que je voyage, pour être libre. Libre de mon temps, au gré de mes envies. Pour découvrir et m’émerveiller. Il faut je remette mes priorités en lumières. On doit travailler pour continuer, mais dorénavant, je me prends deux jours de congé (la saison aidant) pour mieux profiter de l’île. Dodo plus tôt, je pourrai me lever plus tôt aussi et mieux prendre le contrôle de la journée qui passe. Moins de sorties le soir et plus de plages le matin. On habite à deux minutes de la mer, je veux aller nager tous les jours.

Chose dites, chose faites.

 

Après trois mois à vivre à Saint-Martin, je me sens bien, je me sens mieux, j’apprécie et j’accomplis.

 

la suite des histoires sur St-Martin
très bientôt sur Détour Local

Ne manque pas ça

 

Saint Martin est reconnu pour son traffic légendaire dû à la levée des ponts
↪ Un des fameux ponts levants de l’île, source de trafic par excellence…

Coucher de soleil sur la plage de Simpson Bay
↪ Coucher de soleil sur la plage de Simpson Bay du côté hollandais

Anse Marcel au nord du côté français de Saint Martin
↪ Anse-Marcel, petite baie située au nord de l’île du côté français

Cet article t'a plu?

ABONNE-TOI


& reçois chaque mois les nouveaux articles, des updates de voyage, du contenu inédit etc...

contenu similaire qui pourrait t'intéresser...

Pour les commentaires, veuillez passer votre doigt/souris ici...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This