• Notre lit à Athène chez Mike
  • Notre band de travailleurs norvégiens
  • Gunn et Ole Johnny nos hôtes de Træna en Norvège
  • Gunn et Ole Johnny pendant notre excursion en bateau à travers les fjords norvégiens
  • Ole Johnny qui fait son clown sur son bateau
  • Soirée de Petardos à Barcelone avec notre hôte Elia
  • Petit souper chez la famille Valls à Girona
  • Préparation de la paella chez notre hôte Julia à Girone en Espagne
  • La vue de notre chambre chez notre hôte Mike à Athène en Gréce
  • Notre chambre chez notre hôte Silje à Utskarpen en Norvège du Nord
Le Grand Survenant

Depuis toujours, le mouvement d’aide et d’accueil envers des inconnus de grands chemins intrigue, captive, et ne laisse personne indifférent.

Dans l’univers québécois, le Survenant est un étranger qui dérange par son comportement libertaire et ses origines mystérieuses.

Ce grand-dieu-des-routes effectue des travaux diverses en échange du repas et d’un coin pour passer la nuit. 

Les sources de rencontre chez un inconnu
notre choix musical
pour cet article
http://8tracks.com/rorygil/late-nights-great-music-1/player_v3_universal

2014 Canadian Weblog Awards winner
NOS AVENTURES EN LIVE
VIA FACEBOOK
LIKE NOTRE FAN PAGE
Dissection de l’auto-invitation
ou l’art de s’incruster chez un inconnu 

 

Au cours de nos voyages, on loge souvent chez des parfaits inconnus, contactés par internet grâce aux sites web couchsurfing, workaway ou simplement en envoyant un email spontané pour proposer un échange de service.

Le premier contact réel avec un inconnu chez qui on s’invite pour quelques jours, c’est toujours un moment angoissant mais c’est un bon stress. Celui qui nous excite, qui nous anime, qui nous fait aimer l’incongru de ces nouvelles rencontres et qui nous fait continuer à voyager de cette façon. 

 

Prendre contact: les premiers instants

En quelques secondes, par un regard, un sourire ou une poignée de la main, on se juge mutuellement. La politesse est d’usage et on est à l’affut de tous les indices qui nous permettent de jauger l’inconnu qui nous hébergera pour les prochains jours. On se présente, on s’excuse du retard ou on se félicite de s’être trouvé si facilement. On s’inquiète du bon déroulement du trajet, on se rassure et on laisse la gène se dissiper peu à peu. Les banalités terminées, on cherche à tout prix un sujet de conversation. Et si on ne trouve pas, on opte pour la météo ou peu importe ce qui nous tombe sous la main. «La région est vraiment magnifique» «Belle voiture, c’est quelle année?» «Sympa la décoration.» Le but est de briser la glace, le plus rapidement possible.

 

Les premières fois, quand on arrivait chez notre hôte, on ne posait pas toujours les questions sur la logistique. Mais c’est vraiment déconseillé!

 

Le mieux, lorsqu’on est hébergé chez un inconnu, c’est de la jouer carte sur table. Dès qu’on peut, il faut prendre le temps de confirmer à nouveau les bases de la rencontre ou de l’échange. La durée, les conditions, les attentes et le déroulement général sont les priorités à re-confirmer. Le tout permet de faciliter la suite du séjour et d’être clair dans sa démarche. Et par expérience, ça permet d’éviter beaucoup de sous-entendus qui étouffent la beauté de la rencontre.

 

Se présenter et apprendre à connaitre son hôte

À chaque fois, on parle de soi, de son voyage, de ses aventures, de son cheminement ou de ce qui nous pousse à continuer. On explique nos raisons d’être ici et pourquoi on voyage de cette manière. Mieux vaut rester bref, concis et tourner l’attention sur ses hôtes, les faire parler. Il faut être curieux. On veut savoir pourquoi ils ont répondu positivement à notre offre, comment ils entrevoient ce genre de rencontres et oser poser toutes les questions qui nous passent par la tête. Ca ouvre la conversation et ça permet d’introduire les bases de l’échange. On se rapproche et on constate que l’ouverture mutuelle grandit tout doucement. On pose des questions de plus en plus personnelles, on s’intéresse sur le fondement de leur raisonnement, on devient de plus en plus fouineur et on constate que, dans le fond, on partage les mêmes valeurs qu’eux.

Le mur de timidité s’affaisse morceau par morceau. La rencontre avec un inconnu, c’est souvent plus simple que ce qu’on avait envisagé au départ. Pas de quoi être gêné ou mal à l’aise, il suffit de se détendre et d’être soi-même. On est là pour en apprendre sur l’autre, rien de plus. La joie de partager deux visions différente d’une réalité commune, voilà l’esprit essentiel qu’il faut garder en tête.

 

Press play and repeat

Quand on a gouté à ce genre d’échange, c’est comme une drogue; c’est tellement bon qu’on en redemande sans arrêt. On développe une soif intense de l’incertain. Dans ces rencontres, on découvre facilement une manne de personnalités complètement différentes, mais qui sont reliés par le même besoin de mutualité et d’intérêt envers l’autre. Et le partage qui en découle est tout simplement enivrant!

On dit que les meilleures discussions sont celles faites avec de purs inconnus. Et bien, pour nous, les moments d’échange les plus marquants sont ceux réalisés en dehors de notre zone de confort avec de purs étrangers. Du coup, pourchasser ce genre de rencontre, nous amène à nous surpasser et à réaliser que l’inconnu ne devrait pas être fuit, mais plutôt embrassé et mis en priorité dans nos vies. Dormir sur le divan d’un couchsurfer ou travailler pour le logis et la nourriture, sont des possibilités qui, a priori, devraient être éviter pour sa propre sécurité, mais qui dans le fond nous amène à redéfinir nos frontières et repousser nos limites personnelles. 

Toutes ces personnes étrangères ne sont qu’en soit de simples amis en devenir. Il faut seulement avoir confiance en la bonté des gens et arrêter de se méfier à outrance de son prochain. Notre voisin est aussi curieux que nous, il faut passer outre l’inconfort et oser explorer ce qui nous est moins familier d’apparence. De cette façon, on repartira enrichit des deux côtés.

Et vous, avez-vous déjà vécu ce genre de rencontre avec un inconnu?

 

Cet article t'a plu?

ABONNE-TOI


& reçois chaque mois les nouveaux articles, des updates de voyage, du contenu inédit etc...

contenu similaire qui pourrait t'intéresser...

Pour les commentaires, veuillez passer votre doigt/souris ici...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This